Iris Sarg Actrice

test1jpg

Iris Sarg

Langues : Français, Anglais
Permis B : Véhiculée
Taille : 1.72 m
Poids : 57 kg
Cheveux : Longs Raides Blonds
Yeux : Bleus – Gris – verts
Mensurations : 85 – 64 – 88
Corpulence : Fine / Athlétique
Taille confection veste : 36
Pantalon : 36
Pointure : 40
Sports pratiqués :

Fitness, Musculation, Stretching, Natation, Taï Chi, Yoga, strala yoga, pilates, stage de conduite Ferrarri, Danse modern-Jazz, Sports de combat, natation, Footing

Présentation :

Iris Sarg, comédienne, a tourné dans divers films, courts et longs-métrages mais aussi dans plusieurs spots publicitaires pour de grandes marques. Elle travaille en collaboration avec TF1 pour des directs TV et émissions diffusées régulièrement sur la chaîne. Elle a travaillée également avec France 2.

 

« Mon instinct m’a toujours guidé, dans la vie comme dans un rôle… »

Originaire de la ville d’Avignon, Iris a débuté toute jeune des ateliers et cours de théâtre. Afin d’allier passion et apprentissage, elle choisit également le théâtre en option lors de son DEUG de Lettres Modernes.

 

Une fois diplômée, elle choisit de quitter sa ville natale pour la capitale dans le but d’approfondir ses connaissances théâtrales, et afin de pouvoir se consacrer pleinement au métier d’ actrice.

 

Elle s’investit totalement dans son métier, et se perfectionne dans plusieurs cours d’acting  tels que les « Cours Florent » enseignés par des professeurs issus de la Comédie Française, l’Atelier de Théâtre et de cinéma « Fanny Vallon ». Elle participe aussi à des stages intensifs de perfectionnement avec des coachs et réalisateurs, afin de travailler son jeu devant les caméras, de travailler et maîtriser sa voix. Ses connaissances et compétences professionnelles ont été essentiellement consolidées à l’Actors Studio, dirigé par le coach réputé « Jack Waltzer » de 2002 à 2012.

 

Savoir donner naissance à un personnage à part entière, lui créer une vie intérieure et extérieure, adapter un caractère et savoir refléter, transmettre son histoire ainsi que les images perçues par l’auteur, le scénariste ou le réalisateur sont des points clés qui lui ont été transmis par Jack Waltzer pendant toutes ses années. Transmettre des émotions véritables aux spectateurs.

 

« On ne s’improvise pas comédien. C’est un métier qui demande beaucoup de travail, de passion, de rigueur, de détermination, d’humilité, c’est une conviction. »

 

Dès ses débuts, elle a interprété des rôles principaux dans des courts-métrages, puis d’autres dans des moyens-métrages et séries TV. Elle a aussi joué des sketches en direct à la télévision diffusés sur TF1 (notamment dans la « Méthode Cauet » de Sébastien Cauet). Elle a également interprété des rôles dans des films et téléfilms tel que « Aïcha » diffusé sur France 2, réalisé par Yamina Benguigui. Elle a été choisie par Guy Ritchie afin de tourner une publicité aux cotés de Jude Law, pour la marque mondialement connue : « Dior ».

 

Dernièrement, Iris a été un des personnages principaux féminins dans le long-métrage « Blood Dust ».

 

Également sportive professionnelle, Iris pratique beaucoup de sport ce qui lui apporte un atout supplémentaire pour interpréter certains rôles. Un comédien se doit de prendre soin de son corps, car il est son principal outil, avec sa voix et son jeu. Le sport lui acquiert aussi une  haute résistance physique et mentale, une combativité qui la pousse à aller toujours de l’avant, à se dépasser dans la vie, sa vie professionnelle et pour son métier de comédienne.

Très perfectionniste, elle vise toujours le meilleur quant à la qualité de son travail.

 

En découvrant le sport à 14 ans avec la pratique de la danse Modern-Jazz, Iris a fait ses premiers pas sur la scène en tant que danseuse durant plusieurs années au Théâtre Antique d’Orange, scène magnifique accueillant jusqu’à 9000 places assises, avec deux spectacles par an réalisés par sa Chorégraphe.

 

Elle s’intéresse aussi à la co-production de films et elle a été co-productrice pour des courts- métrages. Notamment « Last Call » réalisé par Camille Delamarre et sélectionné dans divers festivals (Los Angeles, Canada, Brest), « The Bague » de Sarah Laure Estragnat.